Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • A voix hautes...

    25 octobre 2011

    Entrecroisements ligériens.

    Christine Bloyet, Ana Igluka, Philippe Gicquel, Christian Bulting, Jean Billaud, Michel L’Hostis et Michel Valmer.

    Avec les Amis de Vasse.

    20h30, salle Jorj Morin (2ème étage) à l’Université permanente de Nantes (1, rue Bias)

    Renseignements au 06 62 22 34 30.

    http://www.sallevasse.fr/

    A la demande de Michel Valmer, j’ai invité deux auteurs qui me sont très proches : Ana Igluka & Christian Bulting.

     

    Ces deux voix et la mienne sont chacune dans leur tessiture, chacune dans leur densité, trois manières d’habiter le monde.

     

    ANA IGLUKA

    « J’aboie à la face du monde et attends de voir ce qui s’y passe… ». On ne peut mieux la décrire. Ça gronde dans les ruelles qu’elle fréquente, les soleils rouges de la révolte s’y époumonent.

     

    Chanteuse de rock à d’autres moments, elle « aboie à la face du monde » dans le dernier album de Resistenz : « Nos reflets égarés »

    Voir : www.resistenzpoesie.com

     

    CHRISTIAN BULTING

    Sous sa peau, circulent de longs fleuves pas du tout tranquilles, des Mississipi dont les deltas forment d’immenses poèmes.  

    Ses textes sont à la fois des blues, des fragments autobiographiques, des envies de romans, de la prose qui chante. 

    Dans son dernier livre, Un jour d’exercice sur la terre, il a écrit : «  Je laisse dans le vent les paroles d'un vivant » 

    Ça le résume assez bien. 

    Le livre Un jour d’exercice sur la terre est paru aux éditions Gros Textes en 2011.

     

    PHILIPPE GICQUEL

     

     Je ne peux que vous répéter ce conseil à mon sujet :  

    « Ne me suivez pas, je marche dans les pas de quelqu’un qui danse. » 

    Pas de direction. Pas d’objectif. Pas de lieu où se changer en or. Il n’y a que le chemin qui m’intéresse. Mes textes sont juste des embarcadères vers les trous noirs entre les étoiles. Si vous voulez me suivre là-bas, n’oubliez pas vos bottes et vos K-ways, il pleut souvent dans ces coins-là. 

    Dernières publications en 2011 : des suites de fragments tirés de Labyrinthe, mes chemins # 1 (en cours d’écriture) dans l’anthologie subjective de Guy Allix :   http://guyallix.art.officelive.com/PhilippeGicquel.aspx 

    & 

    dans l’Anthologies des Poètes francophones contemporains de Jacques Basse : VISAGES DE POÉSIE, édité par les Editions Rafaël de Surtis. Contenu : Portraits crayon de Jacques Basse et Poèmes dédicacées. 

    http://www.jacques-basse.net/?cat=45