Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • galeries, galeries, galeries

    25 février. Galerie RDV à Nantes. Exposition d’Olga Boldyreff : L’amitié : exposition de danse en peinture. Comme tous les soirs, lecture de textes et/ou poèmes sur la danse. Ce soir-là : Martha Graham & EmilieDickinson.
    Polymorphe, pluridisciplinaire, le travail d’Olga Boldyreff est passionnant.

    avatar flick'r.JPG

    Le même soir, exposition Arja HYYTIÄINEN Intimate à la galerie Confluence. Des photos noir & blanc très personnelles. Certaines vraiment très belles. Et bien loin du banal dans la manière de photographier, de cadrer, de donner à voir.

    avatar flick'r.JPG

    Le 26 février, galerie La Folie des arts : exposition Choukry Benmansour. Cet artiste mêle l’art à la science, l’homme à la nature. Il peint essentiellement à l’huile. C’est aussi un sculpteur et un professeur de mathématiques. Depuis peu, il explore le marbre comme nouveau support et y réalise des bas-reliefs très élégants.

    avatar flick'r.JPG

    Le 27 février. A la Cale 2, à Nantes, exposition photos aléatoire « Nantes ». Des images issues de la photographie argentique traditionnelle, photo instantanée, lomographie, etc., ainsi que de techniques anciennes : sténopé, cyanotype, collodion, etc.

    avatar flick'r.JPG

  • Fluxus and beat à la salle Vasse, à Nantes

    22 février. A la salle Vasse à Nantes. Préparée et présentée par moi-même. A l'initiative de Michel Valmer et Science 89. Une soirée autour des beatniks. En posant la question Quels échos les artistes et poètes de la génération Beat et Fluxus font-ils encore résonner de nos jours ?

    Nombreux participants, poètes inspirés, connaisseurs, gens du théâtre. Voir ici le programme.

  • le temps suspendu à l'ONPL

    15 février. Ouverture La harpe enchantée de Franz Schubert. Extenso, solo n° 2 pour orchestre de Pascal Dusapin. Symphonie n° 6 d’Anton Bruckner. Avec la présence et les explications du compositeur d’Extenso, Pascal Dusapin lui-même. Orchestre dirigé par Theodor Guschlbauer. L’Extenso, solo n° 2 est une œuvre puissante, aux sonorités modernes, qui est superbe selon moi n’en déplaise à une partie du public.